Sélectionner une page

Palais du Facteur Cheval

Le palais du Facteur Cheval culminant de féerie et de poésie

Né en 1836, de milieu modeste, tour à tour ouvrier agricole, ouvrier boulanger, Ferdinant Cheval devient à 31 ans facteur et parcourt plus de 30 Km par jour de marche.

Quand il trébuche sur une pierre, lui vient une idée de génie. À 43 ans, lors de ses trajets de facteur, il commence à amasser, à l’aide d’une brouette, pierres, coquillages et tuiles.

En une trentaine d’années, jusqu’en 1912, il assemblera seul dans son potager à la lueur de la bougie et sans plan jusqu’à ses 76 ans un édifice avant-gardiste qui deviendra un monument, une pièce maîtresse de l’histoire de l’art: le palais idéal du Facteur Cheval.

En l’espace d’un siècle, cette titanesque œuvre surréaliste inhabitable de 26 mètres sur 12 de haut deviendra célébrissime et Ferdinand Cheval passera du statut du travailleur fou sauvage dénigré à celui d’un véritable génie d’art brut naïf grâce à André Malraux notamment.

L’édifice laissé à l’abandon sera heureusement rénové.

Une mosquée y côtoie un temple hindou ayant des faux airs d’un temple d’Angkor en Thaïlande. Annotations et réflexions sont présentes partout. Dans le cœur de l’édifice, on peut parcourir une galerie centrale avec entre autre son vestiaire, un dromadaire sculpté sur les parois, un lustre. Des animaux, des personnalités célèbres peuplent le château non loin d’un lieu de recueillement pour sa célèbre brouette ou de sa pierre d’achoppement ainsi que d’un tombeau pour lui et son épouse qui lui sera finalement refusé.

 

Il se construira donc un autre caveau dans le cimetière du village : le monumental tombeau du silence et du repos sans fin où il repose.

Caveau du Facteur Cheval

Caveau du Facteur Cheval au cimetière

Son inspiration nous faisant entrevoir un voyage oriental lui vient de la nature, des premières cartes postales qu’il distribue ainsi que de magazines illustrés.

Tant les détails sont nombreux, on n’a jamais fini de découvrir ce château constituant un rêve, un palais imaginaire devenu un patrimoine national. Celui-ci en dit long sur la personnalité de Ferdinand Cheval aussi singulière que son œuvre.

Enfin, les cinéphiles se régaleront face à l’Incroyable Histoire du Facteur Cheval de Nils Tavernier interprété notamment par Jacques Gamblin et Laetitia Casta sortant ce 16 janvier.

 

Pin It on Pinterest

Share This